Musulmophobie - Origines ontologique et psychologique

Musulmophobie - Origines ontologique et psychologique

Nas E. Boutammina

Couverture souple

184 pages

ISBN : 9782322019694

Éditeur : Books on Demand

Date de parution : 06/07/2015

Langue: français

Impression couleurs : non

Évaluation:
0%
13,95 €

TVA incluse / Envoi en sus

disponible (dès maintenant)

Votre propre livre !

Devenez auteur avec BoD et vendez votre livre et votre ebook en librairie.

En savoir plus
À ceux qui prêchent la tolérance et la liberté et qui voudraient la décrire, il existe une tyrannie bien plus sournoise : la musulmophobie.

A-t-il jamais existé d’autre intolérance à l’encontre du Musulman que dans l’essoufflement d’une société, d’un pouvoir, dont l’exigence fondamentale est de limiter officiellement, et de ne rien admettre officieusement qui pût, échapper à son contrôle et menacer son autorité et de ce fait, risquer de se dresser contre lui ? Sans doute ne paraît-il pas excessif de soutenir qu’il y a musulmophobie partout où il y a intérêt, crise, pouvoir, identité, État et religion, et cela, quels que soient les accommodements que l’une ou l’autre époque aménage.

La rigueur dogmatique des sociétés tout au long des siècles, généralement solidaires d’une certaine vision du Musulman, n’a jamais toléré les écarts en fait de son interprétation. Elles ont marqué du sceau de la musulmophobie leurs intransigeances le cours de son histoire.

En ce début du XXIe siècle, les circonstances de la musulmophobie rappellent à maints égards celles du VIe siècle. Peut-être le sens d’une telle musulmophobie s’éclaire-t-il à la lumière des rapports entre l’Islam et les autres croyances dès son avènement ?

En effet, la musulmophobie religieuse paraît dérisoire en regard de la musulmophobie idéologique qui l’a remplacée. Il n’existe guère plus de salut hors de l’État - et de sa société - que naguère hors de l’Église. Entre les régimes de libertés formelles et les régimes de centralisme bureaucratique, la musulmophobie des seconds sert le plus souvent de faire-valoir à la musulmophobie des premiers.

Ceux-ci, tout en accréditant la thèse d’un Islam pernicieux, savent la gérer et la développer selon leurs intérêts. Une société, un Etat replié sur une structure protectionniste obéit facilement à des réactions de xénophobie, de ségrégation, d’exclusion surtout si l’autre est Musulman. Ainsi en va-t-il de la musulmophobie.
Nas E. Boutammina

Nas E. Boutammina

L'auteur, de formation scientifique, a écrit des dizaines d'ouvrages dans les domaines des Sciences humaines Histoire, Sociologie, etc., de la Théologie, de la Biologie, etc. Ces écrits éclairent certaines zones d'ombres qui sont nombreuses et mettent en lumière une version différente de celle qui est communément admise car imposée. Enfin, l'auteur enrichit les champs des connaissances par l'innovation d'un ensemble de postulats, de concepts, d'idées. Par exemple, la Collection Néo-anthropologie « Anthropologie de l'Islam » est une manière d'inaugurer une approche de la Préhistoire, de l'Archéologie, de l'Anthropologie, de la Linguistique, etc. L'auteur introduit des notions nouvelles, des modèles originaux, des données inédites.

Il n'y a pour le moment pas de critique presse.

Rédigez votre propre commentaire
Merci de vous connecter ici à votre compte client pour laisser un avis.