Métamorfauve

Métamorfauve

Jean Parizot

Couverture souple

84 pages

ISBN : 9782322210398

Éditeur : Books on Demand

Date de parution : 27/04/2020

Langue: français

Impression couleurs : non

Évaluation:
0%
12,00 €

TVA incluse / Envoi en sus

disponible (dès maintenant)

Votre propre livre !

Devenez auteur avec BoD et vendez votre livre et votre ebook en librairie.

En savoir plus
Double recueil de poésie : Métamorfauve, suivi de Rémanence.
Expression composite d'un sentiment amoureux.


Triomphe... Débâcle... Absence... Oh, ce n'est pas de l'amour qui grandit et prospère, ce n'est pas de l'amour qui passe pas à pas, mais de celui qui avance comme une bourrasque énorme, de celui qui rugit, qu'il s'agit dans ces lignes.

Il émerveille, emporte, certes ; mais également détruit. Et, principe de métamorphose, principe de devenir qui s'élabore en soi et que l'autre sans fin nourrit, il lui aura beaucoup appris, au fauve qu'il découvre puis laisse derrière lui.

Il lui aura énormément appris, à ce fauve dompté parce que consolé, à ce fauve qui ensuite recouvre sa solitude consubstantielle et y couve sans mesure la rémanence des joies intimes : Brisures d'alcôves... Icônes...
Jean Parizot

Jean Parizot

Né à Nîmes, j'ai principalement vécu dans le sud de la France. C'est toutefois dans la ville de Lyon, où remontent mes tout premiers souvenirs, que j'appris à parler la langue qu'aujourd'hui je me plais à écrire. À Paris, où il m'arriva jadis d'étudier la musique, j'offris de bonne grâce trois de mes plus belles années.

Une tendresse particulière pour les langues étrangères me conduisit aussi à longuement séjourner dans ces contrées lointaines qui ont pour nom l'Allemagne, l'Espagne, puis l'Irlande. De l'arabe, du russe, ainsi que du Portugais, dont j'aime la beauté et aux grammaticaux atours desquels je me suis frotté, je ne fus hélas jamais un chevronné locuteur.

Des arts de toute époque et de tout horizon, et plus généralement, pour fouler sans orgueil des terres moins familières, de ce que l'on appelle « les sciences humaines », mille choses m'émerveillent.

Quoi d'autre ? Ah oui, j'oubliais... J'écris depuis toujours, et écrirai toujours, tant que je le pourrai. Voilà, vous savez tout.

Il n'y a pour le moment pas de critique presse.

Rédigez votre propre commentaire
Merci de vous connecter ici à votre compte client pour laisser un avis.