Enfants des années 1950-1970

Enfants des années 1950-1970

Albert Cazal

Tome 4 sur 2 de cette collection

ePUB

11,5 MB

DRM : filigrane

ISBN : 9782322263127

Éditeur : Books on Demand

Date de parution : 04/01/2020

Langue: français

Évaluation:
0%
7,49 €

TVA incluse

Téléchargement disponible dès maintenant

Merci de noter que cet ebook ne peut pas être lu par une liseuse Kindle d’Amazon, mais seulement par des appareils qui peuvent prendre en charge des fichiers au format ePub. En savoir plus

Votre propre livre !

Devenez auteur avec BoD et vendez votre livre et votre ebook en librairie.

En savoir plus
Non, ceci n'est pas un album de photos familial, même si cela y ressemble...
Les portraits d'enfants obéissent à des codes qui changent d'une décennie à l'autre. Les trois périodes représentées ici (années 1950, 1960 et 1970) sont précédées de 4 photos d'archives (1880-1950) qui mettent en perspective ces clichés pris par un amateur passionné de Leica.
Sélectionnées d'abord pour leur qualité esthétique, ces photos offrent aussi un précieux témoignage sociologique : les vêtements, coiffures, décors, occupations et jeux divers dressent un portrait de l'enfance daté et universel en même temps. On retrouvera le même sujet représenté sur une majorité de photos, pour cause d'enfant unique.
Nous sommes dans une classe moyenne diplômée, issue d'artisans, commerçants et agriculteurs de milieux modestes. Les lieux : Auch et ses alentours (Gers), Marcolès (Cantal), Bizeneuille (Allier), Prats-de-Mollo (Pyrénées-Orientales), Doix (Vendée) et la Catalogne espagnole.
Enfants des années 1950-1970 est le quatrième recueil de la série « Ma vie en Leica », après Vacances à la ferme en Bourbonnais (n° 1), Vaches (n° 2), et Barrières (n° 3).
Albert Cazal

Albert Cazal

Albert Cazal (1924-1998), né à Marcolès (Cantal) fréquenta l'école de son village avant de continuer ses études au Cours Complémentaire d'Aurillac. Reçu à l'École Normale d'Instituteurs d'Aurillac, à l'époque où le gouvernement de Vichy supprimait ces établissements, il suivit les cours du Lycée d'Aurillac jusqu'au baccalauréat, puis, après quelques mois (été 1944) passés au Maquis de la Luzette (Cantal), alla en classes préparatoires au Lycée Fermat de Toulouse, avant d'intégrer l'École normale supérieure de Saint-Cloud. Agrégé d'espagnol, il fut nommé professeur à Auch dans le Gers, où il travailla d'abord au Lycée de garçons, puis à l'École normale d'instituteurs. Les quinze dernières années de sa carrière, il fut Inspecteur pédagogique régional dans diverses académies (Lyon, Limoges, Clermont-Ferrand, Toulouse). Il s'installa pour sa retraite à Montluçon, région d'origine de sa femme, enseignante comme lui.
La photographie fut, durant sa période d'activité, son principal hobby, avant qu'il ne se tourne vers l'aquarelle, une fois à la retraite. Il développait lui-même ses photos, prises avec son fidèle Leica, d'où le titre « Ma vie en Leica » donné par sa fille Françoise Cazal, hispaniste, professeur émérite à l'Université de Toulouse - Jean Jaurès, à cette série de publications. Plus de 2000 négatifs attendaient dans une valise, à Montluçon, qu'on veuille bien sauver de l'oubli les meilleurs d'entre eux, organisés postérieurement en recueils thématiques par l'éditrice. Parmi eux, de nombreux portraits d'enfants, pris sur le vif, précieux témoignages des décennies représentées et, surtout, illustration de la façon dont le regard du photographe a changé.

Il n'y a pour le moment pas de critique presse.

Rédigez votre propre commentaire
Merci de vous connecter ici à votre compte client pour laisser un avis.