Retour vers l'aperçu

Place

8
Sur les chemins de la sagesse
Théron, Michel
Couverture souple
248 Pages
ISBN 978-2-322-08082-3
€ 9,99
TVA incl., Envoi en sus
  • Description
  • Auteur
  • Critiques presse (1)

Sur les chemins de la sagesse

Ce livre est une réflexion philosophique sur les différentes voies que l'on peut prendre pour atteindre la sagesse dans la vie. Il s'insère donc dans une perspective de développement personnel, mais à la différence des livres de coaching, qui donnent des recettes pratiques pour y arriver en n'adoptant qu'un seul point de vue, il veut faire réfléchir sur la multiplicité possible des chemins qui peuvent mener à la sagesse. On ne peut y parvenir si l'on ne suit qu'une seule voie.
Libre de toute idéologie, sans a priori, l'ouvrage, que l'on peut picorer et lire de façon fragmentée, se borne à tracer des pistes. Au lecteur de choisir les siennes, et de déterminer celle qui lui convient le mieux. Peu importe le chemin qu'il prendra. L'essentiel est qu'à l'arrivée il atteigne ce à quoi tout le monde aspire : l'équilibre et la paix, signes d'une sagesse qui est une et plurielle à la fois.

Michel Théron

    • Golias Hebdo

      "Sur les chemins de la sagesse"

      Fin de l’interview de Michel Théron, à propos de son livre "Sur les chemins de la sagesse" (éditions BoD, 2017), parue dans le journal Golias Hebdo, n° 497, semaine du 5 au 11 octobre 2017, page 18 : "(...) Golias. – Pourquoi parlez-vous de chemins de la sagesse, au pluriel ? Michel Théron – Je ne pense pas qu’il puisse exister une vision unique et unilatérale de la sagesse. Je sais bien que beaucoup la proposent. Mais je me méfie toujours de tous les « Y a qu’à... », ou tous les « Faut qu’on... ». S’il y avait une seule voie pour atteindre la sagesse, il me semble qu’on le saurait depuis longtemps. C’est pourquoi mon livre défend l’idée qu’il y a beaucoup de chemins possibles pour le faire. G. – Vous ne donnez donc pas de recette. Mais défendez-vous un point de vue ? M.T. – Mon livre trace des pistes. Bien sûr dans chaque chemin que j’explore j’en indique à la fois les attraits et les dangers. Par exemple les projections que nous faisons, les fantaisies et rêveries que nous nourrissons sont gratifiantes pour nous-mêmes : il y a même, selon Érasme, une sagesse de la folie ! Mais aussi elles sont dangereuses dans les relations que nous nouons avec les autres. Toute voie est ambivalente, il faut bien le savoir, et le choix n’est pas entre du blanc et du noir. G. – Sommes-nous pour autant condamnés au scepticisme ? M.T. – Absolument pas, mais il faut savoir que si nous faisons un choix, et sans doute faudra-t-il le faire, ce sera en toute lucidité, après avoir exploré toutes les pistes qui s’ouvrent devant nous, et trouvé celle où nous sommes vraiment nous-mêmes."
      01.10.2017

Autres livres de cet auteur

CONNEXION myBoD