Retour vers l'aperçu

Place

8
Si Dieu est amour, pourquoi le mal ?
Bouchot, Karin; Bouchot, Claude
Couverture souple
92 Pages
ISBN 978-2-8106-1223-9
€ 6,50
TVA incl., Envoi en sus
  • Description
  • Auteur
  • Critiques presse (1)

Si Dieu est amour, pourquoi le mal ?

Extrait de la 4me de couverture

Comment concilier le mal avec la bonté de Dieu ? On ne compte plus le nombre de scientifiques, philosophes et théologiens ayant essayé d'appréhender ce problème du mal et de son expression, la souffrance ! S'appuyant largement sur les travaux de quelques-uns d’entre eux, la réflexion menée dans cet essai conduit les auteurs à distinguer quatre grandes attitudes possibles face à ce problème et surtout à découvrir, à travers la Bible, la réelle réponse d’espoir que Dieu apporte. Un livre accessible et bien documenté, dédié à ceux qui souffrent dans leur corps et leur esprit.


Extrait de la préface

Karin et Claude Bouchot nous livrent ici un essai intéressant, bien structuré, écrit dans un langage clair et simple avec un vrai souci de pédagogie. Les auteurs ne revendiquent aucunement un ouvrage académique dans le sens classique du terme. Pourtant tout semble indiquer le contraire aussi bien pour le bonheur du chercheur que pour celui du simple lecteur. Les références bibliographiques employées, nombreuses et variées, en sont la démonstration évidente. Le présent livre (dont la problématique se situe au carrefour de disciplines comme la théologie, la philosophie et l’éthique) fait appel aussi bien à des auteurs protestants, catholiques qu’à des auteurs athées (ou agnostiques). L’essai écrit par Karin et Claude Bouchot lance un réel défi à la recherche en général et représente un encouragement pour l’approfondissement des textes bibliques en particulier.
Gabriel Golea
Docteur de la Faculté de théologie de Strasbourg

Claude Bouchot

C'est en 1963 que Claude Bouchot expose son premier film avec un 6 x 9 à soufflet. Après avoir appris la photographie en autodidacte, il décide à l’âge de 30 ans de retourner sur les bancs d'école afin d'acquérir l'essentiel des connaissances de base du métier. Puis, durant une année et demie, il étudie la sensitométrie, une formation complémentaire qui se révélera décisive pour sa carrière de photographe scientifique. Dès 1978, ayant le souci de transmettre ses connaissances, il collabore à la rédaction de la revue suisse Photo Ciné Expert ainsi qu'à Photo Ciné Revue, première revue française de photographie. Dans le cadre de sa vie professionnelle, il passe ainsi des milliers d'heures au laboratoire photo... avant que la révolution numérique ne l'atteigne finalement en 1995. Aujourd'hui à la retraite, Claude Bouchot défend avec passion la photographie numérique... non sans une pointe de nostalgie pour son métier de photographe argentique.



Autre titre de Claude Bouchot :
Mieux connaître Dieu (avec Karin Bouchot), 2008.


http://leplusbeaumetier.voila.net

Karin Bouchot

Les auteurs : Deux ans après avoir publié leur premier titre « Mieux connaître Dieu » qui compte d'ores et déjà parmi les fondamentaux de la foi, Karin et Claude Bouchot, tous deux chercheurs de sens, signent ici un second ouvrage entièrement consacré à la question du mal.

    • Christianisme Aujourd'hui (Alliance Presse)

      Si Dieu est amour, pourquoi le mal ?

      La souffrance et le mal ont déjà inspiré des centaines d’auteurs, théologiens et philosophes. Dans ce court essai, Karin et Claude Bouchot résument certaines de ces recherches et s’interrogent sur la réponse à donner au mal. Dans un style accessible, ils montrent en quoi des systèmes comme l’athéisme ou le dualisme ne tiennent pas la route, pas plus que la plupart des discours philosophiques. La posture adéquate, face à la souffrance, sera celle qui redonne sa juste place à Dieu : un Dieu souverain, en droit de déchaîner sa colère et ses jugements dans un monde pécheur, mais un Dieu aussi lent à la colère et riche en bonté, un Dieu qui souffre avec nous et qui l’a démontré parfaitement en venant lui-même mourir sur une croix. Cet ouvrage, sans donner toutes les réponses, stimule et synthétise notre réflexion sur le problème du mal, soulage les cœurs brisés et redonne du courage à ceux qui souffrent, en les amenant à considérer leur espérance. Jérémie Cavin, Christianisme Aujourd'hui (Alliance Presse), juillet-août 2011, an 9, n° 7, p. 36.
      01.07.2011

CONNEXION myBoD