Retour vers l'aperçu

Place

8
Quand la bouche se tait, les organes parlent...
de Paula Barreto, Adalberto
Couverture souple
376 Pages
ISBN 978-2-322-08145-5
€ 35,00
TVA incl., Envoi en sus
  • Description
  • Auteur
  • Critiques presse (0)

Quand la bouche se tait, les organes parlent...

Cet ouvrage présente une synthèse de l'expérience professionnelle, personnelle et culturelle du Professeur A.Barretto, médecin psychiatre brésilien. S'il est bien sûr inspiré de ses nombreuses lectures, ce livre est aussi empreint de toute la richesse du Brésil, terre d'immigration sans pareille. Le travail d'A.Barreto est ainsi nourri des approches pshycho-énergétiques et symboliques des symptômes selon les différentes cultures et traditions encore très vivantes sur terre.

Les organes ont un langage. Les douleurs dans le corps sont les cris de l'âme. Ce que nous vivons au plus profond de nous-mêmes s'exprime à travers notre corps physique.

En allant au-delà de la dimension physique et en auscultant le langage symbolique de nos douleurs, nous prenons conscience des interactions invisibles des processus en jeu.

Ce livre est un outil pour les professionnels de la santé, mais aussi pour toute personne, désireuse de chercher du sens à l'expérience de la souffrance et de renforcer le processus de guérison. Il propose des pistes sérieuses, pour explorer les aspects spécifiques de la maladie et des souffrances. Par des questions précises et pertinentes le Pr. Barreto nous emmène dans la profondeur d'une rencontre avec nous-même.

Soyons des déchiffreurs de nous-mêmes, de ce qu'exprime notre corps, qui dans son langage propre, parle de nous, du contexte dans lequel nous vivons, de notre histoire et de nos héritages transgénérationnels. Transformons la maladie en une opportunité de revisiter nos valeurs, de repenser notre mode de relation aux autres et notre manière de nous situer dans le monde. Contribuons ainsi activement, en harmonie avec la médecine, à retrouver la santé.

Le défi est lancé : écoutons notre corps, ses subtilités et sa clairvoyance.

Les bénéfices de ce livre seront reversés au Projet 4varas
www.lesamisde4varas.fr

Adalberto de Paula Barreto

Adalberto de Paula Barreto est professeur à l'Université Fédérale du Ceara (UFC), dans le Département de Santé Communautaire de la Faculté de Médecine. Il a crée La Thérapie Communautaire, un programme de soins primaires dans le champ de la santé mentale, qui fait avant tout appel aux compétences de personnes et promeut la construction de réseaux solidaires.
Né au Brésil à Canindé, (Ceara), Adalberto Barreto vient d'un milieu populaire. Il a gravi tous les échelons de l'évolution culturelle, jusqu'au niveau le plus avancé de la critique et de la pensée scientifique européenne, sans néanmoins perdre ou renier ses origines.
Sa formation en théologie, à l'Université Pontificale de Rome 1976), puis à l'Université Catholique de Lyon (1980), lui a fourni tous les éléments, pour rêver d'un monde construit à partir de la dignité des opprimés.
Le doctorat français en Anthropologie (1985) préparé à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) et à l'Université de Lyon II, lui a permis de comprendre les relations multiples que les être humains tissent avec la nature, avec leurs rêves, avec les autres et avec le divin. Toutes ces relations sont d'égales valeur et constitutives des représentations du monde et de son mystère.
Avec le doctorat en Psychiatrie obtenu à Paris V (1982), Adalberto Barreto avait déjà appris les interactions entre la maladie et la guérison, la société et l'environnement, ainsi que les divers chemins découverts par las hommes, pour soigner leurs plaies corporelles, mentales et spirituelles.
A aucun moment de sa formation académique, il n'a oublié son être profond caboclo (métissé indien et européen), du sertao aride ; il est allé se mettre à l'école des guérisseuses-prieuses et guérisseurs, valorisant et réhabilitant la sagesse centenaire de ces thérapeutes populaires et contribuant à l'articuler avec la science moderne.
Touché par la souffrance du peuple, habité par la compassion et la tendresse pour les humbles, animé d'une sainte colère contre les injustices sociales, il a fondé à Fortaleza, le projet de Recherche et d'Extension en Santé Coimmunautaire de l'UFC, au sein de la Communauté de Quatro Varas dans la favela du Pirambu. Persistant dans sa lutte pour le respect de la différence, il en est venu à se consacrer à l'étude des médecines populaires et leur systèmes de croyances, cherchant à travers la somme des compétences acquises, à intégrer à la pratique académique officielle, des formes alternatives de recherche de soin.

CONNEXION myBoD