Traversées des Limbes

Traversées des Limbes

nouvelles

Jean-Christophe Heckers

ePUB

267,9 KB

DRM : stricts

ISBN : 9782322009923

Éditeur : Books on Demand

Date de parution : 15/05/2015

Langue: français

Évaluation:
0%
3,49 €

TVA incluse

Téléchargement disponible dès maintenant

Merci de noter que cet ebook ne peut pas être lu par une liseuse Kindle d’Amazon, mais seulement par des appareils qui peuvent prendre en charge des fichiers au format ePub. En savoir plus

Pour lire cet ebook doté d’une protection DRM, vous devez posséder un compte Adobe ID et utiliser un logiciel de lecture compatible avec les DRM Adobe. En savoir plus

Votre propre livre !

Devenez auteur avec BoD et vendez votre livre et votre ebook en librairie.

En savoir plus
Assis dans un escalier au béton glacial. Tout en bas une porte ouverte sur la lumière blafarde de néons scandant un couloir qui mène à un autre escalier, après une porte similaire, elle aussi ouverte. Du gris et du blanc. Des murs nus. Sur le linteau, comme peint à la hâte : Entrée interdite – danger –. Je descendrais volontiers en courant. Tentation dérisoire. Mon pouls s’est accéléré. Je sais que la porte ne s’ouvre que rarement deux fois pour chacun.

Je sens leurs regards dans mon dos. Ils sont restés en surface, piétinent dans la neige, hésitent, attendent. Vaguement inquiets. Des entrées interdites, nous en avons franchi un bon nombre avant d’arriver ici. Mon souffle s’est fait court. Voulais-je vraiment venir ? Je ne sais plus. Sans doute, sinon je ne serais pas ici. J’enlève mes gants, effleure la marche, me penche en avant pour mieux voir. Il n’y a rien hormis du gris et du blanc, un couloir, un escalier.
Jean-Christophe Heckers

Jean-Christophe Heckers

Après un baccalauréat littéraire, Jean-Christophe Heckers s'est engagé dans la poursuite d'infructueuses études de philosophie, avant de bifurquer, d'obtenir on ne sait comment une licence d'ethnologie, et de devenir adjoint administratif au sein d'une prestigieuse administration (sic) parisienne en 1998, la fenêtre de son bureau lui procurant alors une vision de carte postale certes pas à dédaigner.

Mélomane peu averti mais éclectique, il aurait rêvé de jouer du violon, mais a préféré remiser l'instrument au grand soulagement de ses voisins. À défaut de l'archet, la plume est le prolongement de sa main depuis presque trente ans. D'abord poète acharné, il s'est lancé parallèlement dans la fiction, jusqu'à ce que celle-ci prenne définitivement le dessus, étranglant de ses petits bras musclés les ultimes velléités versificatrices.

Il n'y a pour le moment pas de critique presse.

Rédigez votre propre commentaire
Merci de vous connecter ici à votre compte client pour laisser un avis.