Sinnamary d'hier et d'aujourd'hui

Sinnamary d'hier et d'aujourd'hui

Philippe Portut

Couverture souple

216 pages

ISBN : 9782810607655

Éditeur : Books on Demand

Date de parution : 28/04/2009

Langue : français

Impression couleurs : oui

Évaluation:
0%
17,40 €

TVA incluse / Envoi en sus

disponible (dès maintenant)

Votre propre livre !

Devenez auteur avec BoD et vendez votre livre et votre ebook en librairie.

En savoir plus
Ce livre retrace la conquête des quartiers - Sinnamary - Kourou - Iracoubo -, par l’implantation de la colonisation Française de 1624 à nos jours. Où sur la rive droite du fleuve de Sinnamary le Drapeau français fut implanté pour la première fois en Guyanne.
Aussi les différentes tentatives de développement par l’implantation non seulement des colons Français mais aussi des acadiens dès 1634, les transportés de 1763 à 1765, les Laosiens, les Anamites. Puis les dissidents de 1789 à Sinnamary. La razzia négrière et ses conséquences. Les multiples tentatives des développements structurels, sociaux économiques.

Le maillage des populations mises en présence sans oublier les autochtones.

Cette présence historique ne pourrait s’écrire sans faire état de notre regretté Roland Verderosa, qui fut l’artisan, le Maître d’ouvrage et aussi le Maître d’œuvre de la construction des communes citées en prémisse et ce dès 1941 jusqu’à 1977.

Ce livre aura la faculté de tenter de faire mieux comprendre notre créolisation, basée sur des moeurs, des coutumes, des us, des traditions et folklore du monde entier.
Philippe Portut

Philippe Portut

Issu d’une famille nombreuse, l’auteur est né le 13 janvier 1944 à Cayenne, orphelin de mère élevé par sa grand- mère «¿Man Icot¿» du côté de Corossony. Il est la septième génération descendante des esclaves africains de 1807.
Il suivra sa scolarité primaire à Corossony puis à Cayenne comme tous les petits Sinna-mariens. Ses engagements formels se sont appuyés sur des repères fermes, inspirés de cette référence qu’il tient de la sagesse légendaire de sa grand-mère et de cette injonction assertive «¿à défaut de père il faut avoir des re-pères¿» de la connaissance de son passé au présent pour mieux affiner son futur.

Il n'y a pour le moment pas de critique presse.

Rédigez votre propre commentaire
Merci de vous connecter ici à votre compte client pour laisser un avis.