Pour la Gloire de M. de la Lande

Pour la Gloire de M. de la Lande

Une histoire matérielle, scientifique, institutionnelle et humaine de la Connaissance des temps, 1679-1920

Guy Boistel , n/a IMCCE (Ed.)

Nature & sciences naturelles

Couverture souple

692 pages

ISBN: 9782910015879

Éditeur : IMCCE

Date de parution : 17.03.2022

Langue: français

Impression couleurs: oui

Évaluation:
0%
72,00 €

TVA incluse / Envoi en sus

disponible (dès maintenant)

Votre propre livre !

Devenez auteur avec BoD et vendez votre livre et votre ebook en librairie.

En savoir plus
Cet ouvrage dresse un vaste panorama de la fabrication tant matérielle que scientifique de la Connaissance des temps, héritière des éphémérides de l'astronome Johannes Kepler. Elle est la plus ancienne des éphémérides astronomiques et nautiques, publiée sans discontinuité depuis 1679, et actuellement publiée par l'Institut de Mécanique Céleste et de Calcul des Ephémérides (IMCCE) à l'Observatoire de Paris. Placée par Louis XIV sous la responsabilité de l'Académie royale des sciences au tout début du XVIIIe siècle, elle a été ensuite publiée par le Bureau des longitudes, de 1795 à 1998. Le présent ouvrage laisse une large place aux rôles des différentes institutions, aux propos des acteurs de cette publication, astronomes, directeurs, imprimeurs-libraires, calculateurs et calculatrices de l'éphéméride. La Connaissance des temps a été profondément et durablement modifiée par l'astronome Jérôme Lalande au cours des années 1760 et ces modifications se sont faites sentir jusqu'à la seconde moitié du XXe siècle. La découverte de nouvelles archives inédites du Bureau des longitudes a permis de lever le voile sur les modalités de la concurrence avec le Nautical Almanac, l'éphéméride rivale de la Connaissance des temps. Plus de 140 calculateurs ont pu aussi être identifiés permettant d'étudier et d'humaniser considérablement la production d'une éphéméride astronomique de référence sur près de 250 années.
Guy Boistel

Guy Boistel

Guy Boistel est docteur habilité à diriger des recherches en histoire des sciences et des techniques, chercheur associé au Centre François Viète d'histoire et d'épistémologie des sciences et des techniques de l'Université de Nantes, où il est responsable du Groupe d'Histoire de l'Astronomie. Il est membre du comité de pilotage du projet ANR "Les procès-verbaux du Bureau des longitudes, 1795-1932. Un patrimoine numérisé". Il participe à la valorisation des collections numérisées de la Connaissance des temps sur le site de l'IMCCE. Enfin, musicien de Jazz, professeur de sciences physiques au Lycée E. Livet à Nantes, il est aussi astronome amateur, variabiliste au sein du GEOS. Il présente un spectacle scientifique itinérant avec son collègue Stéphane Le Gars, sur l'universalité des lois de Kepler, le Kepler Music Project.

n/a IMCCE

n/a IMCCE (Ed.)

L'Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE) a été créé par décret du 2 juin 1998 modifiant celui de l'Observatoire de Paris. L'IMCCE a remplacé le Service des calculs et de mécanique céleste du Bureau des longitudes. Ce décret confère à l'IMCCE une structure d'institut au sein de l'Observatoire, en lui assignant une mission de recherche et une mission de service pour l'élaboration et la diffusion des éphémérides qu'il mène sous l'égide du Bureau des longitude. L'IMCCE est aussi une Unité Mixte de Recherche du CNRS (UMR 8028), intégrée à PSL Research University, et est associée aux universités UMPC, Sorbonne Université et Université de Lille, Sciences et Technologies.

Il n'y a pour le moment pas de critique presse.

Rédigez votre propre commentaire
Merci de vous connecter ici à votre compte client pour laisser un avis.
Recherche propulsée par ElasticSuite