Philippe le Bel, Clément V, et les Templiers : l'alliance interdite

Philippe le Bel, Clément V, et les Templiers : l'alliance interdite

Nouveauté

Enquête sur les dessous d'un crime d'Etat

Edgard Boutaric

Couverture souple

68 pages

ISBN : 9782322155941

Éditeur : Books on Demand

Date de parution : 06/09/2019

Langue: français

Impression couleurs : non

Évaluation:
0%
19,00 €

TVA incluse / Envoi en sus

disponible (dès maintenant)

Votre propre livre !

Devenez auteur avec BoD et vendez votre livre et votre ebook en librairie.

En savoir plus
Le procès en condamnation des Templiers sous Philippe le Bel reste l'un des secrets de l'histoire de France les mieux gardés mais aussi les plus commentés. Les chevaliers du Temple étaient-ils coupables? Quels motifs ont pu pousser le roi de France à provoquer leur élimination si rapide ? Quelles raisons ont pu pousser le Saint-Siège à prononcer leur abolition?
Cet ouvrage passionnant éclaire d'un jour nouveau les dessous de ce crime d'Etat en le resituant dans le contexte plus large d'un affrontement de l'Église catholique et d'une royauté française peinant à rassembler.
À l'aide de documents inédits, Émile Boutaric mène une enquête qui le mène dans le silence des bibliothèques épiscopales et des archives pontificales les plus fermées.
Cet ouvrage documenté retrace l'histoire des rapports de Philippe le Bel avec le pape Clément V au sujet des Templiers ainsi que le rôle déterminant mais encore largement méconnu que joua la papauté dans la fin de l'Ordre du Temple.
Edgard Boutaric

Edgard Boutaric

Edgard Boutaric est un historien français né le 9 septembre 1829 à Châteaudun et mort le 17 décembre 1877 à Paris.
Edgard Boutaric intègre l'École des chartes où il obtient le diplôme d'archiviste paléographe (1849). Il entre alors aux Archives nationales (1852), où il devient sous-chef de section (1866) et finalement chef de la section administrative et judiciaire.

Ce bon connaisseur des institutions et des archives s'illustre en 1856 en remportant le concours annuel de l'Académie des inscriptions et belles-lettres dont le sujet était « La France sous Philippe Le Bel ». Il publie ainsi plusieurs volumes consacrés à l'histoire des institutions médiévales du royaume de France, notamment Les Origines de la féodalités, Institutions militaires de la France avant la création des armées permanentes et, en 1873, un Saint Louis et Alphonse de Poitiers - qui lui vaut le prix Gobert - où il montre comment Alphonse acclimate partiellement les nouvelles institutions créées par son frère en les mêlant aux coutumes méridionales. Il s'aventure dans la période moderne en éditant la Correspondance secrète de Louis XV sur les Affaires étrangères, conservée dans son dépôt.
Boutaric devient professeur d'histoire des institutions et d'archivistique médiévales à l'École des chartes en 18692.
Il est élu membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1876.

Il n'y a pour le moment pas de critique presse.

Rédigez votre propre commentaire
Merci de vous connecter ici à votre compte client pour laisser un avis.