Oblomov

Oblomov

Ivan Gontcharov

ePUB

2,7 MB

DRM : stricts

ISBN : 9782322147434

Éditeur : Books on Demand

Date de parution : 05/08/2018

Langue: français

Évaluation:
0%
0,99 €

TVA incluse

Téléchargement disponible dès maintenant

Merci de noter que cet ebook ne peut pas être lu par une liseuse Kindle d’Amazon, mais seulement par des appareils qui peuvent prendre en charge des fichiers au format ePub. En savoir plus

Pour lire cet ebook doté d’une protection DRM, vous devez posséder un compte Adobe ID et utiliser un logiciel de lecture compatible avec les DRM Adobe. En savoir plus

Votre propre livre !

Devenez auteur avec BoD et vendez votre livre et votre ebook en librairie.

En savoir plus
Le personnage d'Oblomov est drôle et terrifiant. Cet homme qui n'a pas quarante ans est un propriétaire terrien installé à Saint-Petersbourg, loin de ses terres et des quelques centaines d'âmes qui lui appartiennent. Son domaine va mal et il devrait se rendre dans son pays, en Oblomovska - le pays de cocagne où les parents et les grands-parents du héros coulaient des jours tranquilles et dont les habitants priaient Dieu pour que le lendemain soit semblable aux jours passés... Son propriétaire voudrait d'autre part qu'il déménage pour récupérer son appartement et lui envoie de pressants courriers. Qu'importent les lettres du propriétaire et les mauvaises nouvelles du domaine, il sera toujours temps d'y répondre tantôt... Ou demain. Enveloppé dans sa vieille robe de chambre, Oblomov ne quitte plus, sauf en rêve, son domicile poussiéreux. Il passe, paisible et rêveur, du lit au fauteuil pour retourner insensiblement au premier quand il se sent épuisé. L'agitation le fatigue. Il vit chez lui en paix, au rythme des jours qui fuient, marqués par son inactivité la plus totale qui le fait toujours tout ajourner...
Ivan Gontcharov

Ivan Gontcharov

Ivan Alexandrovitch Gontcharov est un écrivain russe.

En 1831, il entre à l'Université de Moscou où il croise Mikhaïl Lermontov qu'il juge trop banal et indolent. Il commence à traduire un roman d'Eugène Sue qu'il publie dans la revue Le Télescope. Il peut approcher Alexandre Pouchkine en 1832 à l'Université, qu'il quitte en 1834 après avoir réussi ses examens.

En 1847, il publie son premier roman "Une Histoire ordinaire". Il donne l'année suivante des fragments de son chef-d'oeuvre "Oblomov" dont il achève la rédaction dix ans plus tard en 1859. Oblomov est le prototype de l'homme paresseux et médiocre, qui sacrifie ses rêves à une léthargie, qu'il vit pourtant comme un drame. Ce personnage est devenu en Russie un type et a permis, grâce au critique littéraire Dobrolioubov, l'apparition d'un terme nouveau : l'oblomovisme.

Il n'y a pour le moment pas de critique presse.

Rédigez votre propre commentaire
Merci de vous connecter ici à votre compte client pour laisser un avis.