Marcolès autrefois. Une épicerie de village

Marcolès autrefois. Une épicerie de village

Albert Cazal, Mathilde Cazal, Françoise Cazal, Pierre Cazal, Yvonne Cazal, Germaine Cazal

Couverture souple

160 pages

ISBN : 9782322033904

Éditeur : Books on Demand

Date de parution : 13/05/2019

Langue: français

Impression couleurs : oui

Évaluation:
0%
10,99 €

TVA incluse / Envoi en sus

disponible (dès maintenant)

Votre propre livre !

Devenez auteur avec BoD et vendez votre livre et votre ebook en librairie.

En savoir plus
Les épiceries de village ont presque toutes disparu. Outre leur utilité pour la vie quotidienne dans un temps où l'on n'allait pas au supermarché de la ville voisine, elles représentaient, à elles-seules, une bonne part de la sociabilité rurale. Les nouvelles du village s'y déversaient et s'y redistribuaient au même titre que la marchandise.
Dans le bourg médiéval auvergnat de Marcolès, pas très loin d'Aurillac, il y eut une épicerie qui, sous la houlette de la prêtresse des lieux, l'épicière Germaine Cazal, répondait à cette double vocation de commerce et de sociabilité... Les regards croisés de cinq de ses descendants, appartenant à deux générations successives, confèrent un relief étonnant à ces souvenirs pittoresques, dotés, parfois, d'une pointe d'humour et toujours de nostalgie. Les humbles Mémoires de l'épicière elle-même, rédigés en son vieil âge, viennent compléter cette collection de témoignages réunis autour d'un lieu devenu mythique, " le " magasin. Quelques photos illustrent ce modeste tableau anthropologique de la vie d'un bourg de la Châtaigneraie, pour une période allant de 1930 à 1969.
Albert Cazal

Albert Cazal

Albert Cazal (1924-1998), né à Marcolès, dans la Châtaigneraie cantalienne, ancien élève de L'École normale supérieure de Saint-Cloud, hispaniste, fut professeur puis inspecteur pédagogique régional. Photographe amateur exigeant, il utilisa principalement un Leica.

Mathilde Cazal

Mathilde Cazal

Mathilde Cazal, née en 1957, professeur des écoles en Gironde. Petite-fille de l'épicière Germaine, elle a passé toutes les vacances d'été de son enfance chez celle-ci. Ses souvenirs correspondent aux années soixante.

Françoise Cazal

Françoise Cazal

Françoise Cazal, hispaniste, professeur émérite à l'Université Toulouse-Jean Jaurès, est spécialiste de littérature espagnole (XVIe et XVIIe siècles).
Elle a successivement travaillé sur la poésie populaire du Romancero, le théâtre religieux castillan au XVIe siècle et le Refranero (les proverbes).

Pierre Cazal

Pierre Cazal

Pierre Cazal, né en 1952 à Enghien-les-Bains, est entrepreneur. Petit-fils de Germaine Cazal, il passe presque tout son temps libre dans la maison qui abrita le magasin. Ses souvenirs de l'épicerie correspondent aux années 1958-1969.

Yvonne Cazal

Yvonne Cazal

Yvonne Cazal, née en 1959 à Paris, médiéviste à l'université de Caen Normandie, est la plus jeune des petites-filles de Germaine Cazal. Ses souvenirs du magasin se situent entre 1964 et 1969 ; ceux que lui raconte son père correspondent aux années 1933 à 1940.

Germaine Cazal

Germaine Cazal

Germaine Cazal (1902-1982) tint l'une des épiceries du bourg de Marcolès (dans le Cantal, à 25 km d'Aurillac) pendant une trentaine d'années, et interrompit ses activité d'épicière en 1969, date de la fermeture du magasin.

Il n'y a pour le moment pas de critique presse.

Rédigez votre propre commentaire
Merci de vous connecter ici à votre compte client pour laisser un avis.