Le Tour d'Ecrou

Le Tour d'Ecrou

Henry James

ePUB

2,4 MB

DRM : stricts

ISBN : 9782322147564

Éditeur : Books on Demand

Date de parution : 07/08/2018

Langue: français

Évaluation:
0%
1,99 €

TVA incluse

Téléchargement disponible dès maintenant

Merci de noter que cet ebook ne peut pas être lu par une liseuse Kindle d’Amazon, mais seulement par des appareils qui peuvent prendre en charge des fichiers au format ePub. En savoir plus

Pour lire cet ebook doté d’une protection DRM, vous devez posséder un compte Adobe ID et utiliser un logiciel de lecture compatible avec les DRM Adobe. En savoir plus

Votre propre livre !

Devenez auteur avec BoD et vendez votre livre et votre ebook en librairie.

En savoir plus
Deux enfants, Miles et Flora, sont confiés, dans des circonstances un peu mystérieuses, à une gouvernante. Cette dernière acquiert bientôt la certitude que des esprits damnés persécutent les deux petits qui, par une sorte de connivence, gardent jalousement pour eux ce secret. Malgré tout, l'héroïne entreprend une lutte pour les libérer de cette possession dans une atmosphère de cauchemars et d'hallucinations... Dans la préface, Edmond Jaloux écrit: «Il semble que tous les personnages d'Henry James aient quelque chose de spectral. Et je le dis dans les deux sens du mot. Ce sont des projections de l'esprit sur d'autres projections de l'esprit, et il y a dans leurs passions, même les plus ardentes, quelque chose de glacé et d'étrange, parfois même d'inhumain, qui tout d'un coup nous fait souvenir qu'Henry James, après tout, a été le compatriote d'Edgar Poe.»
Henry James

Henry James

Henry James est un écrivain américain, naturalisé britannique.

Il reçoit une éducation éclectique et peu conformiste de la part de son père, un intellectuel de Swedenborg et d'Emerson qui vit grâce à la fortune de son père. Dès son jeune âge, Henry lit les classiques des littératures anglaise, américaine, française et allemande mais aussi les traductions des classiques russes, et trouve sa voie après s'être essayé à la peinture: il sera écrivain. A partir de ce moment, il voyage en permanence entre l'Europe et l'Amérique.

C'est à Londres, où il s'établit à partir de 1878, qu'il écrit ses plus grands chefs d'oeuvre. Une série d'études sur la femme américaine dans un milieu européen fut inaugurée par "Daisy Miller" (1878). Le thème opposant innocence américaine et sophistication européenne se retrouve dans "Les Européens" (1878), "Washington Square" (1880), "Portrait de femme" (1881), "Les Bostoniennes" (1885) et "Reverberator" (1888) et atteint sa conclusion avec "Les Ambassadeurs" (1903).

Il aborde aussi le genre fantastique avant de trouver sa voie propre dans les histoires de fantômes (Ghost Tales), où il excelle, comme le prouve notamment "Le Tour d'écrou" (1898).

Il n'y a pour le moment pas de critique presse.

Rédigez votre propre commentaire
Merci de vous connecter ici à votre compte client pour laisser un avis.