LE SOUPIR DU PAYSAN

LE SOUPIR DU PAYSAN

ET LA TERRE MOURUT

Noël Cavey

Couverture souple

124 pages

ISBN : 9782322222742

Éditeur : Books on Demand

Date de parution : 24/08/2020

Langue: français

Impression couleurs : non

Évaluation:
0%
8,99 €

TVA incluse / Envoi en sus

disponible (dès maintenant)

Votre propre livre !

Devenez auteur avec BoD et vendez votre livre et votre ebook en librairie.

En savoir plus
Le système Agricole est moribond, toutes les béquilles dont on le flanque ne servent à rien. Les discours de changements sont sa mise à mort parce qu'il ne peut être modifié de l'extérieur. Ces étrangers au monde agricole n'ont rien à voir avec l'agriculture. Ils la regardent comme un médecin au chevet d'un mourant, sans aucune volonté d'éternel, la maladie mortelle de l'Agriculture. Le monde agricole ne peut que se modifier de lui-même avec son intelligence, son savoir-faire. Il n'est pas maître de la nature, il le sait, mais il maîtrise son Art. Il a ses repères, son passé, son échelle de temps, ses règles de solidarité. La Société est absurde, sans aides financières, le paysan n'existerait plus, ça serait la famine et la mort dans tout le pays. Dans la gestion politique de l'Agriculture, le débat avec le paysan est essentiel, car l'Agriculture doit être la priorité politique du pays, car l'Alimentation est la base de la vie humaine et de la paix sociale.

Les différents paragraphes de l'essai - le soupir du paysan - et la Terre mourut - l'essence de la vie - 12 000 ans d'agriculture - le chaos imprévisible - plus de pétrole - le modèle agricole - tentent une approche concrète pour montrer la vision de l'auteur, fils de paysan normand.
Noël Cavey

Noël Cavey

Fils d'un ouvrier agricole devenu paysan, admissible à l'Ecole Normale Supérieure, ingénieur diplômé de l'Ecole des Arts et Métiers, de l'Ecole des Moteurs, titulaire d'un DEA énergétique de l'Université Paris VI, il travaille au Centre Technique de Renault, puis dans la Formule Un chez Renault-Sport et Ferrari. Accumulant 18 titres de Champion du Monde de F1, il quitte cet univers qui perd son ADN.
Explorateur, engagé, curieux, au seuil d'un monde nouveau, il écrit sa conception d'une vie solidaire tournée vers l'humanité.

Il n'y a pour le moment pas de critique presse.

Rédigez votre propre commentaire
Merci de vous connecter ici à votre compte client pour laisser un avis.