L'argent des autres

L'argent des autres

Émile Gaboriau

Tome 1 sur 2 de cette collection

ePUB

801,3 KB

DRM : filigrane

ISBN : 9782322169818

Éditeur : Books on Demand

Date de parution : 20/04/2019

Langue: français

Évaluation:
0%
2,49 €

TVA incluse

Téléchargement disponible dès maintenant

Merci de noter que cet ebook ne peut pas être lu par une liseuse Kindle d’Amazon, mais seulement par des appareils qui peuvent prendre en charge des fichiers au format ePub. En savoir plus

Votre propre livre !

Devenez auteur avec BoD et vendez votre livre et votre ebook en librairie.

En savoir plus
Coup de tonnerre dans la vie tranquille et rangée des Favoral, une famille typique de la bourgeoisie du Second Empire. Le banquier Thaller fait irruption chez eux au cours d'un dîner réunissant plusieurs de leurs amis. Il demande à voir le père, caissier principal du Comptoir de Crédit mutuel dont il est le directeur, et l'accuse publiquement d'avoir détourné une somme d'argent colossale.

C'est la stupéfaction. Les hôtes, se comprenant ruinés, abandonnent toute dignité et n'hésitent pas à menacer un ami de vingt ans. Mme Favoral et sa fille Gilberte parviennent à garder leur sang-froid, tandis que Maxence, le fils, est accablé. En partant, Thaller jette une liasse de billets sur la table et encourage Vincent Favoral à fuir vers Bruxelles. Quelle obscure machination se cache derrière ce scandale et pour quelles raisons Thaller ne livre-t-il pas le coupable à la police ?

Rarement réédité, L'argent des autres (paru pour la première fois en 1874, un an après la mort de l'auteur) est un roman d'une troublante actualité sur les tentations et les effets pervers de la spéculation et de l'argent facile. Ecrit en marge d'oeuvres plus célèbres mettant en scène l'agent de sûreté Lecoq, ce roman d'aventures, d'amour et de moeurs possède toutes les qualités du roman-feuilleton à suspense dont Gaboriau est l'un des maîtres absolus.
Émile Gaboriau

Émile Gaboriau

(1832-1873), né à Saujon en Charente-Maritime, fils de notaire, a étudié le Droit, puis est parti soldat en Afrique dont il revient malade; revenu, il se met à écrire et devient le secretaire de Paul Féval (auteur de "Mystères de Londres", "Le Bossu", "Les habits Noirs"). Par ses études de Droit, il pouvait donner à "L'Affaire Lerouge" la forme originelle d'un polar, genre pas encore défini dans le temps.

Le succès était tel que Gaboriau écrira encore plusieurs livres autour du jeune policier Lecoq: 1867: "Le crime d'Orcival"; 1868: "Les Esclaves de Paris"; 1869: "Monsieur Lecoq"; 1873: "La corde au cou"; 1876 posthume: "Le petit vieux des Batignolles". Ceci a fait d'Emile Gaboriau "un des trois pères du roman policier, avec Edgar Allan Poe et Arthur Conan Doyle".

Il n'y a pour le moment pas de critique presse.

Rédigez votre propre commentaire
Merci de vous connecter ici à votre compte client pour laisser un avis.