La Terre est plate comme une limande
Nouveauté

La Terre est plate comme une limande

Récit d'un tour du monde en autonome

Jean-Paul Margnac

Couverture souple

144 pages

ISBN : 9782322258536

Éditeur : Books on Demand

Date de parution : 30/11/2020

Langue: français

Impression couleurs : non

Évaluation:
0%
14,99 €

TVA incluse / Envoi en sus

disponible (dès maintenant)

Votre propre livre !

Devenez auteur avec BoD et vendez votre livre et votre ebook en librairie.

En savoir plus
Cet ouvrage est le récit d'un tour du monde en quarante-huit jours, sans temps morts : Chine, Tokyo, San Francisco, New York, Paris.

Soit, hormis la durée des vols et des transferts, quatre semaines en Chine, une à Tokyo, une à San Francisco et la dernière à New York.

Banal ? A ceci près qu'il s'agit d'un voyage en autonome, l'ultime virée d'un ex-routard frôlant les quatre-vingts ans, où l'improvisé le dispute à l'inattendu...

Sept étapes aériennes avaient été planifiées :
Wuhan, Shanghai, Tokyo, Seattle, San Francisco, New York, Paris.

Entre elles de multiples rencontres, des milliers de clichés, une brassée d'émotions. Ce périple fut aussi l'occasion de renouer des amitiés anciennes ou plus récentes.

Rédigé au jour le jour sous la forme d'un carnet de voyage, ce texte a été partagé en temps réel sur un blog et les photos sur un compte Flickr.

Qu'attendre du voyage ? L'auteur n'élude pas la question.

Lucide, il constate :

« Le voyage nous change. Le voyage nous enseigne.
- Et qu'as-tu appris fois-ci ?
- Que je suis devenu vieux, définitivement !
Finie l'illusion d'une éternelle jeunesse.
J'entre dans l'hiver de ma vie...
Et sans regrets... Tout a été si beau...
Si riche en émotions, en découvertes, en rencontres... »

A travers ces pages Jean-Paul Margnac, photographe né en 1936, aimerait transmettre à celles et ceux n'ayant pas encore franchi le pas le goût des voyages en autonome.
Jean-Paul Margnac

Jean-Paul Margnac

Jean-Paul Margnac, né en 1936, est venu à l'écriture sur le tard lorsque la retraite lui a offert le temps qui lui fit défaut durant sa vie professionnelle.

Photographe et voyageur depuis son adolescence, il tente de restituer à travers des récits les nombreuses vies qu'il eut la chance de vivre.

Il considère le récit comme un genre littéraire où ni l'emphase ni la fiction n'ont leur place. La priorité est donnée aux faits, éventuellement agrémentés de rares figures de styles. Un juste milieu entre le rapport de police et la nouvelle.

Il n'y a pour le moment pas de critique presse.

Rédigez votre propre commentaire
Merci de vous connecter ici à votre compte client pour laisser un avis.