Filles de la pluie - Scènes de la vie ouessantine

Filles de la pluie - Scènes de la vie ouessantine

Prix Goncourt 1912

André Savignon

ePUB

360,5 KB

DRM : filigrane

ISBN : 9782322195732

Éditeur : Books on Demand

Date de parution : 26/06/2020

Langue: français

Évaluation:
0%
6,99 €

TVA incluse

Téléchargement disponible dès maintenant

Votre propre livre !

Devenez auteur avec BoD et vendez votre livre et votre ebook en librairie.

En savoir plus
Filles de la pluie - Scènes de la vie ouessantine est un roman de l'écrivain français André Savignon (1878 - 1947). Paru chez Grasset, Filles de la Pluie obtient le prix Goncourt 1912.

Résumé : Ouessant, depuis la fin du XIXe siècle, est peu à peu sortie de son isolement et de sa pauvreté. On note au tournant des années 1910 un véritable choc culturel et humain entre une population insulaire essentiellement féminine, paysanne et modeste, restée isolée du monde; et des militaires de la garnison locale qui logent dans toute l'île. La description que fait Savignon des relations entre ces deux populations fait scandale à la parution de l'ouvrage.

Contexte : André Savignon a séjourné à Ouessant en 1911. Le sous-titre de scènes de la vie ouessantine rappelle que ce n'est pas un roman mais une suite de récits dont chaque chapitre est consacré à une Ouessantine : Barba la conteuse, Louise de Niou-Huella, Claire de Frugulou, Marie de Loqueltas, etc. Si le livre fit scandale, à l'époque, c'est qu'il dépeignait Ouessant comme une sorte de Tahiti européenne. On reprocha principalement à ce livre des généralisations un peu hâtives sur les ouessantines. C'est aussi ce paradoxe qui contribua à son succès, la critique ayant perçu cet ouvrage comme une réalité romancée, qui vaudra à son auteur le Goncourt en 1912.
André Savignon

André Savignon

Fernand Eugène André Savignon, né à Tarbes le 1er janvier 1878 et mort à Londres le 10 janvier 1947, est un journaliste et un écrivain français. Il effectue de nombreux séjours en Angleterre à Plymouth, notamment de 1908 à 1914. Après l'armistice de 1918, il s'installe à Saint-Malo. Il fut envoyé de nombreuses fois en Angleterre par les journaux pour lesquels il travaillait. Il s'y trouvait lorsqu'éclata la Seconde Guerre mondiale et il dut y rester.

Écrivain, il a obtenu le Prix Goncourt en 1912 pour son roman Filles de la pluie, publié aux Éditions Grasset. Le roman est récompensé par le prix Goncourt en étant préféré notamment à Pour la musique de Léon-Paul Fargue.

Il n'y a pour le moment pas de critique presse.

Rédigez votre propre commentaire
Merci de vous connecter ici à votre compte client pour laisser un avis.