Etre près de toi pour être libre

Etre près de toi pour être libre

Sandrine Adso

ePUB

113,8 KB

DRM : filigrane

ISBN : 9782322022496

Éditeur : Books on Demand

Date de parution : 16/03/2016

Langue: français

Évaluation:
0%
5,99 €

TVA incluse

Téléchargement disponible dès maintenant

Merci de noter que cet ebook ne peut pas être lu par une liseuse Kindle d’Amazon, mais seulement par des appareils qui peuvent prendre en charge des fichiers au format ePub. En savoir plus

Votre propre livre !

Devenez auteur avec BoD et vendez votre livre et votre ebook en librairie.

En savoir plus
Fermer les yeux, battre son cœur pour sentir un matin pas comme les autres et découvrir le voyage. S’en aller du côté de la mer au bord de l’océan. Parce que les océans sont la porte de la liberté. Et qu’à chaque fois c’est un renouveau, et ressentir encore le petit matin de joie, et qu’à nouveau on revoit le sourire bleu. Ce sourire dont on garde le merveilleux souvenir et qui a donné à nôtre esprit la mesure du piano enchanté. Etre à nouveau réceptif à toutes Les voix. Reconnaître à nouveau, parmi toutes la voix qui chante. Etre près de toi pour être libre, c’est aussi chercher l’oiseau et plus particulièrement, le nid de l’oiseau de pluie. Là où réside la Force, celle où réside la compagnie des fées, qui apaise et procure le repos, cette sensation fulgurante qui donne la joie de découvrir, de ressentir la liberté à travers tous les visages. Mais cette liberté, c’est découvrir aussi le secret de l’enfant perdu. Quel est-il ? Ce que tu crois, et plus encore, il va du désert au désir, car l’enfant perdu trouve partout l’amour et la nourriture. Etre près de toi pour être libre, c’est pouvoir compatir avec la lumière incomprise. Et bercer les flots de la nuit de la sirène.
Ma liberté, c’est aussi pouvoir vivre avec le feu dans la forêt, la montre ou l’horloge. Comprendre que parmi tout ce temps qui passe, n’a d’autre but finalement que de se préserver de la douleur d’Atlas, mais aussi deviner les prédateurs et s’en aller, pour pouvoir un jour, ou un soir écrire le roman inachevé, cette vie : cette liberté retrouvée.
Sandrine Adso

Sandrine Adso

Sandrine Adso, Docteur Ès Lettres, depuis le treize décembre 2010 a connu depuis ses plus jeunes études une passion, une admiration et un réconfort ardents envers la poésie. Dès l'enfance, son environnement l'inspira et elle écrivit son premier poème à l'âge de sept ans : "Madame la pluie."
Le collège et le lycée firent d'elle : une "littéraire" comme on dit. Ce furent alors, les premiers cahiers intimes de poésie..., bien sûr égarés.
Il lui faudra attendre les années universitaires pour passer de l'écriture virtuelle à l'édition. La poésie est omniprésente dans sa vie, et se thèse en est l'affirmation : "La Poésie et l'Intimité ou l'Identité et l'Être au monde." Puis le cours de sa vie la rapprocha inexorablement de son plaisir d'écrire pour un public ouvert, et émotif : le but étant de faire naître des moments forts qui donnent à la vie son impact.
Une écriture personnelle et qui appelle à la tolérance pour ses lecteurs.

Il n'y a pour le moment pas de critique presse.

Rédigez votre propre commentaire
Merci de vous connecter ici à votre compte client pour laisser un avis.