Discours de la Méthode suivi de la Dioptrique, les Météores, la Géométrie et le traité de Mécanique

Discours de la Méthode suivi de la Dioptrique, les Météores, la Géométrie et le traité de Mécanique

René Descartes

Tome 1 sur 2 de cette collection

Histoire & sciences sociales

Couverture souple

440 pages

ISBN: 9782322457076

Éditeur : Books on Demand

Date de parution : 15.09.2022

Langue: français

Impression couleurs: non

Évaluation:
0%
19,00 €

TVA incluse / Envoi en sus

disponible (dès maintenant)

Votre propre livre !

Devenez auteur avec BoD et vendez votre livre et votre ebook en librairie.

En savoir plus
Le Discours de la Méthode, sous titré :"Pour bien conduire sa raison, et chercher la vérité dans les sciences" est un texte philosophique publié anonymement par René Descartes en juin 1637. Il devait à l'origine servir d'introduction générale aux traités scientifiques écrits par l'auteur, à savoir, la Dioptrique, les Météores et la Géométrie.
Il s'agissait pour Descartes "d'en dire assez pour faire juger que les nouvelles opinions, qui se verraient dans dans la Dioptrique et les Météores, n'étaient point conçues à la légère".
Toutefois, la célébrité du texte est devenue telle, qu'il est maintenant souvent publié seul, comme un essai indépendant. Il est reconnu comme l'une des oeuvres de la philosophie occidentale.
Dans ce discours, Descartes expose son parcours intellectuel de façon rétrospective, depuis son regard critique porté sur les enseignements qu'il a reçus, jusqu'à sa création d'une philosophie nouvelle quelques années plus tard. Il y propose aussi une méthode, basée sur quatre règles pour éviter l'erreur et y développe une philosophie du doute, visant à reconstruire le savoir sur des fondements certains, en s'inspirant de la certitude exemplaire des mathématiques.
La célèbre phrase "je pense dons je suis" (cogito, ergo sum), permet à Descartes de sortir du doute et lui servira à ce titr de premier principe.
Les mathématiques suivent donc cette méthode et sont le modèle idéal qui doit être appliqué à toutes les sciences.

Dans ce livre, le Discours de la Méthode est suivi de la Dioptrique, les Météores, la Géométrie et le Traité de Mécanique. Vous retrouverez également les 134 dessins qui accompagnent les démonstrations de Descartes.

Bonne lecture.
René Descartes

René Descartes

René Descartes (1596 -1650) est un philosophe, physicien et mathématicien français. C'est l'un des premiers fondateurs de la philosophie moderne, ou philosophie rationaliste, laquelle aboutira à la découverte de la conscience réflexive, du cogito: "Je pense donc je suis".
Eduqué par les Jésuites, il apprend notamment la physique, les mathématiques et le droit. Ayant obtenu un diplôme de droit à l'université de Poitiers, il refuse de continuer dans cette voie et se rend à Paris où il rencontre les milieux scientifiques et littéraires. il part en Allemagne, en Hollande où il vit en ermite afin de se consacrer à la philosophie. Il finit sa vie à Stockholm, invité par la reine Christine de Suède, passionnée de philosophie. Il laissera une oeuvre riche et novatrice.
Pour Descartes, la philosophie englobe la science et l'étude de toute la nature. Dans une définition célèbre, il affirme, en effet, que la philosophie est comme un arbre dont les racines sont la métaphysiques et donc, le tronc est la physique. Les branches qui sortent, représentent toutes les autres sciences.
L'héritage de Descartes, la pensée cartésienne mêle sciences et philosophie. Cette méthode repose sur l'intuition rationnelle et la déduction qui ne serait rien sans le doute. Le doute cartésien n'est pas sceptique mais méthodique.
Cette pensée cartésienne a exercé une grande influence sur la philosophie moderne. Diderot, Pascal, Leibnitz, Mallebranche et Spinoza s'en inspireront largement.

Oeuvres principales de Descartes:
- 1618: Traité de musique
- 1628-1629: Règles pour la direction de l'esprit
- 1633: Traité du monde ou de la lumière
- 1637: Discours de la méthode suivi de la Dioptrique, les Météores et la Géométrie
- 1641: Méditations métaphysiques
- 1644: Principe de la philosophie
- 1649: les Passions de l'âme.

Il n'y a pour le moment pas de critique presse.

Rédigez votre propre commentaire
Merci de vous connecter ici à votre compte client pour laisser un avis.
Recherche propulsée par ElasticSuite