Cinquante Merveilleux Secrets d'Alchimie

Cinquante Merveilleux Secrets d'Alchimie

Georges Descormiers, . Phaneg, . Papus

Spiritualité

Couverture souple

122 pages

ISBN: 9782322375301

Éditeur : Books on Demand

Date de parution : 04.02.2022

Langue: français

Impression couleurs: non

Évaluation:
0%
18,00 €

TVA incluse / Envoi en sus

disponible (dès maintenant)

Votre propre livre !

Devenez auteur avec BoD et vendez votre livre et votre ebook en librairie.

En savoir plus
Ce livre de Georges Descormiers, disciple de Papus et de Sédir, se veut un manuel pratique sur les recherches alchimiques. L'Alchimie est une haute philosophie qui se libère aisément des expériences de laboratoire. L'expérience pour l'alchimiste est seulement la présentation sur le plan matériel d'une théorie astrale ou d'un appel de forces spirituelles. Mais ces travaux pratiques de haute spiritualité ne peuvent s'accomplir sans un entraînement matériel qui diffère des travaux courants de nos chimistes les plus éminents. Un véritable alchimiste, était à la fois un médecin, un astronome et un astrologue, un philosophe, un Kabbaliste et un chimiste. Aussi les études étaient-elles très sérieuses et fort longues, transmises par l'initiation du maître à l'un de ses disciples favoris et soigneusement cachées aux profanes.
Georges Descormiers

Georges Descormiers

Georges Descormiers (1866-1945), occultiste français plus connu sous le nom de Phaneg fonda l'entente amicale évangélique" en 1932. On lui doit outre des ouvrages comme Après le départ du Maître; L'Esprit qui peut tout : L'action de l'esprit sur la matière selon l'Évangile de Maître Philippe de Lyon; Notes sur I'Apocalypse de Saint Jean (1947).

. Phaneg

. Phaneg

Georges Descormiers (1866-1945), occultiste français plus connu sous le nom de Phaneg fonda l'entente amicale évangélique" en 1932. On lui doit outre des ouvrages comme Après le départ du Maître; L'Esprit qui peut tout : L'action de l'esprit sur la matière selon l'Évangile de Maître Philippe de Lyon; Notes sur I'Apocalypse de Saint Jean (1947).

. Papus

. Papus

Gérard Anaclet Vincent Encausse, dit Papus, né le 13 juillet 1865 à La Corogne et mort le 25 octobre 1916 à Paris, est un médecin et occultiste français. Il a été une des figures pittoresques et hautes en couleur de la Belle Époque.
Papus est reçu, tout au long de sa vie, dans de nombreuses organisations initiatiques, à la Société théosophique de Helena Blavatsky en 1887, l'Ordre Kabbalistique de la Rose-Croix de Peladan et de Guaita en 1888, à l'Église gnostique de France de Jules Doinel en 1892, à l'Hermetic Order of the Golden Dawn en 18954, à la franc-maçonnerie de Rite Swedenborgien en 1901, dont il sera le Grand maître, au Rite de Memphis-Misraïm en 1908, à l'Ordo Templi Orientis.
D'autre part Papus constitue, en décembre 1889, un groupe organisant des recherches, des cours et des conférences sur les divers aspects de l'ésotérisme occidental, le Groupe Indépendant d'Études Ésotériques (GIEE) qui devient le cercle extérieur de l'Ordre Martiniste, et prend le nom de Faculté Libre des Sciences Hermétiques en mars 1897. Les cours sont nombreux (une douzaine par mois environ), les sujets étudiés traitent de la Kabbale, de l'Alchimie, du tarot divinatoire, en passant par l'histoire de la philosophie hermétique. Papus, Sédir, Victor-Émile Michelet, Fernand Rozier et A. Chaboseau, entre autres, en sont les enseignants. La section Alchimie, dirigée par François Jollivet-Castelot, est à l'origine de la Société Alchimique de France.

Il n'y a pour le moment pas de critique presse.

Rédigez votre propre commentaire
Merci de vous connecter ici à votre compte client pour laisser un avis.
Recherche propulsée par ElasticSuite