Autrefois, la Mékerra

Autrefois, la Mékerra

Best-seller
Raph Soria

ePUB

324,7 KB

DRM : stricts

ISBN : 9782810614172

Éditeur : Books on Demand

Date de parution : 01/04/2009

Langue: français

Évaluation:
0%
14,99 €

TVA incluse

Téléchargement disponible dès maintenant

Merci de noter que cet ebook ne peut pas être lu par une liseuse Kindle d’Amazon, mais seulement par des appareils qui peuvent prendre en charge des fichiers au format ePub. En savoir plus

Pour lire cet ebook doté d’une protection DRM, vous devez posséder un compte Adobe ID et utiliser un logiciel de lecture compatible avec les DRM Adobe. En savoir plus

Votre propre livre !

Devenez auteur avec BoD et vendez votre livre et votre ebook en librairie.

En savoir plus
« Autrefois, la Mékerra » est un récit romancé qui, sur fond de parler pied-noir - le pataouète - arrache au passé des souvenirs qui s'entrechoquent, s'emboîtent et se traduisent par une série d'anecdotes écrites comme des « nouvelles » et une galerie de portraits souvent truculents, toujours hauts en couleur.
L'auteur tente ici de recréer le « climat » du Sidi-Bel-Abbès de son enfance heureuse au bord de la Mékerra, l'oued traversant sa ville...
Raph Soria

Raph Soria

Français d’origine espagnole, né en 1936 à Sidi-Bel-Abbès (Oranie), Raph SORIA, passionné d’écriture et de lecture, écrit depuis son adolescence.
Après avoir fait des études de lettres à la faculté d’Alger, il a été successivement enseignant - de 1960 à 1965 -, directeur de Maison des Jeunes et de la Culture (Le Mans, Lyon Gerland, Martigues, Union Locale des MJC de Pau) - de 1965 à 1987 - puis délégué régional de la Fédération Française des MJC (Haute et Basse Normandie, Nord Pas de Calais ) - de 1987 à 1993.
Il consacre une grande partie de son temps à sa passion depuis 1993, année où il obtient, à 57 ans, une préretraite.
Auteur aux multiples facettes, il a écrit des poèmes, des nouvelles (dont un recueil est à paraître prochainement chez BoD), de longues nouvelles de science fiction, un roman, un récit sur le Sidi-Bel-Abbès de son enfance et de son adolescence, plusieurs pièces de théâtre en un acte dont l’une, « Les Rats », a été créée à Lyon par la Compagnie de la Mouche.
« Mais les mots qu’au vent noir je sème » dont les poèmes, rarement rimés, sont d’une facture très contemporaine, est le premier ouvrage qu’il publie.
D’autres sont à venir.

Une enfance pied-noir... Dimension universelle

Istresmag

juin 2009

Raph Soria nous fait entrer de plain-pied dans l'univers des rêves d'enfants de l'autre côté de la Méditerranée, grandis sur les bords d'une rivière. « Autrefois la Mékerra », une page de son histoire personnelle, mais aussi une déchirure, une blessure, celle des peuples déracinés dont l'identité profonde est restée là-bas, de l'autre côté de la mer.
Un livre touchant et nostalgique pour tous, et pour les pieds-noirs comme Raph Soria, l'occasion d'humer l'air du pays et de penser très fort... « com' là bas, dis ! »...

Le passé recomposé

La Marseillaise

juin 2009

Il s'agit avant tout d'un livre sur l'enfance, et pas seulement un hommage aux pieds-noirs et l'Algérie ! Ce récit romancé, véritable mosaïque d'anecdotes truculentes, fait émerger toute la « bande à Roland », joyeux garnements, autant que d'illustres ancêtres anonymes, avec comme fil rouge toujours « La Mékerra ».
Une mise en scène originale qui donne encore plus de relief au chant de tous les déracinés. Sucrées-salées, colorées, pétillantes, ces effluves nous renvoient à celles d'un Proust à la recherche du temps méditerrannéen perdu. de Cabourg à Sidi Bel Abbès...

Autrefois, la Mékerra

Echo de l'Oranie

novembre 2009

C'est un gamin de Sidi-Bel-Abbès né sur les berges de la Mékerra. Enfant, il était appelé Néné (Petit) dans sa famille maternelle et Falou dans sa famille paternelle. Dans ce récit romancé il nous entraîne dans les arcanes des ses souvenirs d'enfant pied-noir. Avec lui, vous découvrirez un chapelet de personnages hauts en couleur, les garnements picaresques de la "bande à Roland" qui parlent le pataouète, et une kyrielle d'anecdotes truculentes, tragicomiques, voire dramatiques, ciselés comme autant de courtes nouvelles.

Rédigez votre propre commentaire
Merci de vous connecter ici à votre compte client pour laisser un avis.