Écrire une nouvelle réussie : nos 5 conseils

Écrire une nouvelle réussie : nos 5 conseils

La 5e édition du Prix de la Nouvelle est lancée ! Les participants peuvent soumettre leur texte jusqu’au 31 août 2020 et le gagnant sera édité par les Éditions Prisma. Voyons ensemble comment mettre toutes les chances de votre côté en écrivant une nouvelle réussie.

Conseils | Noémie Machner

Une nouvelle est avant tout un bref récit de fiction, même s’il peut s’inspirer de faits réels ou personnels. Si l’on peut distinguer plusieurs types de nouvelles (fantastique, science-fiction, réaliste, nouvelle à chute…), elles ont toutes en commun certaines caractéristiques que nous vous présentons ici à travers 5 conseils pour écrire une bonne nouvelle.

1. Soyez concis

Contrairement au roman, la nouvelle ne se découpe pas en plusieurs chapitres ou parties : elle doit pouvoir se lire d’une traite. Pour notre concours, nous avons fixé la limite à 15 000 caractères. Oubliez donc les longues descriptions, allez droit au but ! Commencez votre fiction in medias res, c’est-à-dire directement au milieu de l’action, sans préambule.

 

2. Respectez l’unité d’action

Autrement dit, concentrez-vous sur une seule thématique, un seul événement : vous n’avez pas le temps de développer des intrigues secondaires dans une nouvelle. L’intrigue doit pouvoir se résumer en une phrase ! De même, les actions se déroulent généralement dans un temps assez court dans les nouvelles, c’est-à-dire que la nouvelle se focalise sur une scène ou les actions d’une seule journée, et non sur toute une année par exemple.

3. Privilégiez l’intrigue et/ou le style

Si un roman repose parfois davantage sur ses personnages très travaillés que sur son intrigue, il ne sert à rien de trop développer ses personnages dans une nouvelle. En effet, le texte étant court, la psychologie des personnages importe peu, car ceux-ci n’auront pas le temps d’évoluer. Bien souvent, le lecteur n’a que peu d’informations sur le ou les personnages de la nouvelle, seulement l’essentiel pour pouvoir comprendre l’histoire. Certains recueils de nouvelles ont des airs de galerie de personnages. Il s’agit là de personnages plutôt universels.

 

4. Écrivez sur des thématiques contemporaines

La nouvelle diffère du conte en ceci qu’elle s’inscrit dans l’époque contemporaine, et non dans un lointain passé. Bien souvent, l’histoire se déroule de nos jours, est empreinte du réalisme du quotidien. Certains auteurs optent d’ailleurs pour le temps du présent, mais pas obligatoirement. La nouvelle porte un regard nouveau sur notre monde d’aujourd’hui : peut critiquer ses travers, en sublimer la beauté, ou bien simplement donner à le voir d’une autre manière.

 

5. Soignez la fin

David Lodge, dans L’Art de la fiction, explique : « La nouvelle est essentiellement tournée vers sa fin, ne serait-ce que parce qu’on commence une nouvelle en s’attendant à arriver vite à sa conclusion. […] Nous avons tendance à lire une nouvelle d’un seul coup, comme attirés par la puissance magnétique de sa conclusion anticipée. » Les nouvelles sont également souvent appréciées pour leur chute, même si certaines n’en comportent pas forcément. Il s’agit d’un retournement de situation qui surprend le lecteur. Angelo Rimaldi déclare : « La nouvelle doit donner en profondeur ce que le roman donne en longueur. » Autrement dit, il s’agit de montrer brièvement pour faire réfléchir longuement. La fin d’une nouvelle peut par exemple être ouverte pour laisser le loisir à son lecteur d’y voir plusieurs interprétations.

Quelques recueils de nouvelles à lire

 

  • Dino Buzzati, Le K

Devenu un classique du XXe siècle, Le K est un recueil de nouvelles fantastiques. On y trouve notamment des nouvelles à chute.

  • Anna Gavalda, Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part

Il se passe peu de choses dans les nouvelles d’A. Gavalda, pas d’événement exceptionnel, de rebondissement inattendu, rien que le cours ordinaire de la vie et c’est ce qui en fait le charme.

  • Bernard Werber, L’Arbre des possibles

La science-fiction est à l’honneur dans ce recueil de nouvelles toutes plus originales et créatives les unes que les autres.

  • Franz Bartelt, Le Bar des habitudes

Des nouvelles absurdes et grinçantes, dont le style a valu au recueil de remporter le prix Goncourt de la nouvelle 2006.

  • Stephen King, Tout est fatal

Le maître incontesté de l’horreur nous livre ici une quinzaine de nouvelles qui ne manquent pas de nous donner le frisson.

  • Roald Dahl, Kiss kiss

Le livre a remporté le « Prix Edgar-Allan-Poe de la meilleure nouvelle » en 1960. Il explore au travers de 11 nouvelles le côté sombre de la nature humaine.

  • Eric-Emmanuel Schmitt, Concerto à la mémoire d’un ange

Ces 4 histoires creusent la question : sommes-nous libres ou subissons-nous un destin ? Suivi du journal tenu par Eric-Emmanuel Schmitt durant l’écriture.

Envie de lire une nouvelle réussie dans laquelle ces conseils sont appliqués ? Nous vous recommandons la lecture des recueils de nouvelles listés en encadré, mais vous pouvez également lire La Parure de Maupassant en cliquant ici.

Bonne lecture et bonne écriture ! Pour participer au Prix de la Nouvelle, c’est jusqu’au 31 août 2020, et cela se passe ici.

Et vous, écrivez-vous des nouvelles ? Quels sont les recueils de nouvelles dont vous pourriez recommander la lecture ?

Dites-le-nous dans les commentaires !

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>