Découvrez L’Indé Panda

Découvrez L’Indé Panda

Focus sur L’Indé Panda, webzine et site Internet créé par et pour les auteurs indépendants. Si vous le connaissez pas encore, nous avons une bonne nouvelle pour vous : cet allié des auteurs auto-édités vous fera découvrir des pépites !

Auto-édition, Général | Julie Drouet

Parce que l’auto-édition est un petit milieu, animé par des passionnés, et que nous sommes toujours ravis de vous présenter des initiatives qui vont dans le sens de la diversité éditoriale et du soutien de l’édition indépendante, nous vous parlons aujourd’hui de L’Indé Panda.
Vous avez entendu parler de ce groupe mais n’en savez pas plus ? Cette interview est faite pour vous : découvrez au fil des questions un allié de poids des auteurs indépendants.

Pour commencer, pouvez-vous nous présenter L’Indé Panda et l’équipe qui a créé le site Internet et webzine du même nom ?

L’Indé Panda est un magazine numérique gratuit. Deux fois par an, nous proposons, sur toutes les plateformes de distribution habituelles et au format PDF sur notre blog, une douzaine de nouvelles sélectionnées par un comité de lecture. En plus de cela, il y a également des interviews des auteurs sélectionnés, ainsi que des conseils aux écrivains indépendants. Tous les détails se trouvent sur notre site https://lindepanda.wordpress.com/

Nous avons toujours été une dizaine au sein du Bureau, avec des départs et des arrivées au fil du temps. Mais l’idée provient de deux auteurs (à l’énergie débordante !) qui en ont parlé à d’autres auteurs… et L’Indé Panda est né !
Au sein du Bureau, une majorité de personnes sont des auteurs publiés. Idem pour les membres du comité de lecture, avec en plus, des lecteurs et lectrices qui n’écrivent pas forcément. L’équipe dans son ensemble se révèle très hétérogène, mais partage une passion commune : la lecture !

Comment est né L’Indé Panda, qu’est-ce qui vous a donné envie de créer ce magazine ?

Nous sommes partis de deux constats : d’abord, les lecteurs et lectrices se sentent parfois un peu perdus face à tous ces livres publiés par des auteurs indépendants (voire carrément méfiants en fonction de leur expérience de lecture, car acheter un bouquin bourré de fautes d’orthographe ne plaît à personne). Ensuite, les auteurs auto-édités peinent niveau visibilité…
Nous avons donc voulu offrir une solution qui convienne à tout le monde !
Côté lecteur, la gratuité permet de découvrir de nouvelles plumes sans risque financier. L’Indé Panda, grâce à sa renommée grandissante, est devenu un gage de qualité auprès d’eux.
Côté auteur, le « regroupement » permet d’atteindre plus de lecteurs : les réseaux des uns et des autres se croisent pour mieux se renforcer. L’encart promotionnel à la fin de chaque nouvelle assure une certaine visibilité — autre que pour la nouvelle publiée. Et comme les lecteurs font confiance au magazine, une fierté toute « pandesque » naît parfois à la suite de la sélection, sûrement renforcée par notre système de notation anonymisé : les auteurs sélectionnés le sont pour la qualité de leur plume.

Comment s’effectue la sélection des nouvelles ?

Très succinctement, la coordinatrice vérifie que l’auteur remplit tous les critères pour participer à l’appel à textes. Si tout est validé, elle passe la nouvelle sous le correcteur Antidote. Certains textes sont malheureusement éliminés d’office, malgré nos incessants rappels sur ce point.
Puis viennent l’anonymisation et l’envoi aux membres du comité de lecture. Le premier tour commence ! Lorsque toutes les nouvelles ont reçu le même nombre de notes, le Bureau, en fonction des moyennes, qualifie entre 18 et 23 nouvelles pour le second tour. (Lors de notre dernier appel à textes, nous avons cependant reçu un tel nombre d’excellentes nouvelles que plus de trente textes ont atteint ce stade-là de la sélection !) Les nouvelles qualifiées sont renvoyées au comité de lecture, qui leur attribue une fois de plus des notes. Vient ensuite la sélection finale…
Nous avons publié un article très complet à ce sujet, avec les tableaux des notes de l’appel à textes numéro 6 pour exemple.

Quel regard portez-vous sur l’auto-édition aujourd’hui en France ?

Comme BoD, nous pensons que ce type d’édition est une belle alternative à l’édition « traditionnelle ».

La liberté que l’auto-édition apporte (l’auteur décide du contenu de son livre, mais aussi de la couverture, du résumé, du prix de vente, etc.) est une aubaine pour découvrir de véritables pépites littéraires ! C’est cet esprit que transporte notre webzine. À vrai dire, c’est même notre objectif !

Dans vos dernières lectures de textes auto-édités, quel est le dernier qui vous ait particulièrement marqué ?

Pour le savoir, il faut lire notre septième numéro, qui a paru il y a peu. D’ailleurs, nous avons reçu tellement de nouvelles de qualité que nous avons décidé, exceptionnellement, de publier deux numéros au lieu d’un ! Rendez-vous le 1er juin pour L’Indé Panda 8 !

Quels conseils donneriez-vous à des auteurs souhaitant s’auto-publier ?

Persévérez, faites-vous relire (et pas forcément par des gens que vous connaissez), ne lésinez ni sur la correction orthographique et grammaticale ni sur le choix de votre couverture. Lancez-vous !
Mais si vous voulez d’autres conseils, faites un tour sur notre blog.
Et pour les auteurs qui ont déjà sauté le pas, rendez-vous dès le 15 mai pour notre prochain appel à textes !

  1. ribeaucoup le 23.05.2019, 09:43 :

    Bonjour ,

    J’ aimerai savoir comment recevoir votre magazine.

    publiez vous aussi les textes de moins de 500 mots ?

    Cordialement.

    M.Ribeacoup

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>